balance board

Balance board, un bon outil de rééducation ?

La balance board n’est pas uniquement réservée aux pratiques sportives. Oui, elle est souvent utilisée pour la remise en forme et afin de travailler sur des groupes de muscles spécifiques.

On l’apprécie surtout par le fait qu’elle confère un meilleur équilibre. Mais qu’est-ce que la balance board au juste ? À quoi sert-elle ? Et quels sont les différents types de balanciers sur le marché ? On vous dit tout dans cet article !

Qu’est-ce qu’une balance board ?

La balance board, ou planche d’équilibre, est un dispositif qui permet à une personne de travailler son équilibre. Cet outil se compose de 2 parties : une surface plane sur laquelle l’utilisateur se tient debout et une base.

Pour s’en servir correctement, il faut poser les deux pieds aux côtés opposés de la planche.
L’instabilité de la structure en général oblige la personne à apprendre à se positionner sur la balance board pour ne pas tomber et éviter que les bords du plateau ne touchent le sol, ce qui a pour effet général d’améliorer l’équilibre et la posture.

Quels sont les bénéfices thérapeutiques d’une balance board ?

Rééduquer le cerveau

Utiliser une balance board développera la conscience proprioceptive d’une personne. Cela se fait par la rééducation des mécanorécepteurs. Grâce à cette rééducation, le cerveau pourra pleinement être conscient de la position réelle d’une articulation.

Il établira sans difficulté une solide communication avec le système musculaire. Selon une étude (1), un programme d’exercices d’équilibre purs peut améliorer la capacité fonctionnelle, le contrôle postural et diminuer la douleur perçue au niveau du genou chez les patients atteints d’arthrose bilatérale du genou.

Accélération de la guérison

L’usage de la balance board sollicite les muscles. Par ce travail, il en résulte une augmentation de l’apport sanguin au niveau des tissus mous blessés. Ils disposeront alors de plus d’éléments nécessaires à la guérison.

Dissolution des adhérences

Les mouvements effectués à l’aide de la balance board impactent les tissus dans la zone inflammatoire, ce qui réduit la quantité d’adhérences pendant la guérison.

En cas d’adhérences déjà présentes, la planche d’équilibre peut aider à relâcher et étirer le tissu cicatriciel, ce qui rend les mouvements plus efficaces et sans douleur.

Traiter les entorses récurrentes

Elle permet de soigner efficacement les entorses à la cheville et éviter leur récidive. Cela est confirmé par une étude (2) de 6 semaines faisant intervenir l’entraînement à l’équilibre sur des personnes ayant subi préalablement une entorse.

Quels sont les types de balances board existants ?

La planche d’équilibre se décline sous différentes formes, tailles et caractéristiques dont voici les principales.

Le balancier simple

Ce type de balance board est idéal pour les débutants. Avec sa planche plate rectangulaire et sa base fixe, il ne permet qu’un seul mouvement qui consiste en une inclinaison gauche-droite. On s’en sert souvent pour la rééducation. Comme la planche se trouve tout près du sol, le risque de chute est minimisé.

Le balancier à bascule

Son aspect est similaire à la balance board, mais il est pourvu d’une base roulante. Ce type de planche convient mieux aux personnes habituées à ce type d’exercice, car son utilisation sera plus difficile. Effectivement, le remplacement de la surface stable par les roues augmente le niveau de difficulté. Il exige une bien meilleure coordination du corps et une capacité d’équilibre.

Le balancier wobble

La planche d’équilibre de ce type se caractérise par un haut en cercle ou demi-cercle oscillant et d’un bas oscillant semi-sphérique, mais fixe. Elles sont difficiles à utiliser, car elles peuvent osciller à 360°, mais cela permet de profiter de plus d’amplitude dans le mouvement.

Le balancier à boules

Cette balance se compose d’une planche plate et d’une base sphérique mobile. Elle permet de réaliser des mouvements très amples, mais elle est particulièrement difficile à équilibrer. Le corps et le sens de l’équilibre seront intensément travaillés. Son utilisateur doit disposer d’un sens de l’équilibre très développé.

Le balancier aquatique

Cette planche allie le modèle simple et le type wobble. On l’utilise fréquemment dans la thérapie physique en raison de sa pratique plus ou moins aisée dans l’eau, avec un risque de chute plus faible. On peut trouver des balances de ce genre destinées à soigner les genoux, surtout pour les personnes qui rencontrent des problèmes de coordination.

Comment choisir une balance board ?

Avant tout, essayez de déterminer vos objectifs et vos besoins. Vous pourrez ensuite vous intéresser à la matière et au type.

Les balances en plastique sont, par exemple, légères et peuvent s’acquérir à moindre coût. Celles en bois sont plus résistantes, mais aussi plus onéreuses. Il est préférable de recourir à l’avis de votre physiothérapeute avant de vous en procurer une.

Références :

1/ https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3899676/
2/ https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2386424/
3/ Balance board, 5 exercices pour améliorer son équilibre